• Le cygne...!!

    Vers le ciel quelquefois, comme l'homme d'Ovide,
    Vers le ciel ironique et cruellement bleu,
    Sur son cou convulsif tendant sa tête avide,
    Comme s'il adressait des reproches à Dieu !

    Charles Baudelaire

     

    http://c-est-pas-lui.over-blog.com/2015/05/un-regard-traine-en-arriere.html


  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Mai 2015 à 16:58

    Évidemment, là ! je frémis de partout ! une très belle photo de ce cygne qui me semble en pleine saison des amours ... ils sont spectaculaires parfois, comme ici, bravo pour le clic au bon moment.

    Le soleil fait une apparition, je file en profiter. J'aimerai réussir une telle photos dans mon parc !

    Gros bisous Géo

     

     

    2
    Dimanche 3 Mai 2015 à 17:11

    Superbe photo. Je la préfère aux deux autres sur OB.

    L'eau donne envie de s'y baigner. Et ce cygne... magnifique poème du bon Charles.

    Bisous geo.

    3
    Dimanche 3 Mai 2015 à 17:18

    un bel oiseau

    4
    Dimanche 3 Mai 2015 à 17:31

    Chapeau le photographe !! j'adore !

    5
    Dimanche 3 Mai 2015 à 21:12

    Tu me mets dans tout mes états avec cette magnifique photo de cygne.... Vraiment, quelle grâce que ces oiseaux. Bises mouillées et bonne soirée à vous deux. ZAZA

    6
    Lundi 4 Mai 2015 à 05:50

    Bonjour Geo photo magnifique, que de grâce pour ce beau cygne merci bonne journée bises

    7
    Lundi 4 Mai 2015 à 08:40
    H-IL

    BLAG

    8
    cat
    Lundi 4 Mai 2015 à 11:54

    ben je croyais qu il faisait une incantation ,au dieu des cygnes!!!


    c ce qui m'ai venu de suite en voyant l image !!!


    et en lisant ton poème(cb) , je ne me suis pas trompé de beaucoup!!


    ah! ces artistes.......................

    9
    Lundi 4 Mai 2015 à 17:19

    Magnifique cette posture. Un moment carrément magique. Pas facile à capter via un objectif. Tu fais très fort. De plus, cette "envolée" se détache à merveille sur le fond bleu de l'eau, caressée par ce que je crois être un soleil couchant. Harmonie parfaite de ces trois couleurs dominantes. Pas de doute, tu as on seulement un œil expert mais un sacré talent d'artiste. Quant aux 4 vers de Baudelaire, ils épousent à la perfection le mouvement de ce cygne dressé au-dessus de l'eau.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :